Le programme

Selon l’Institut National de la Statistique (INS), le taux de scolarisation au primaire est passé de 87,8% en 2011 à 91% en 2016-2017. Les effectifs au sein des universités et grandes écoles ont connu également une hausse. Monsieur le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a affirmé que l’école obligatoire vise à « donner à toutes les filles et à tous les fils le droit à l’éducation, à une formation de qualité ».

Par ailleurs, Gonzagueville ayant été l’une des rares zones épargnées par la crise post-électorale, les populations migrantes y sont arrivées avec leurs besoins et leur pauvreté. Il apparaît difficile pour ces familles de scolariser leurs enfants.

AIM a donc mis en place un programme spécialement dédié à l’éducation. Elle propose une cellule de suivi de scolarisation qui accompagne parents et enfants toute l’année scolaire, et un Centre de Lecture et d’Animations Culturelles ( CLAC ) le mercredi, afin de renforcer les capacités en lecture, en réflexion, en organisation.

Un programme de parrainage propose à des parrains nationaux et internationaux de contribuer à la scolarisation des enfants.

Nos actions

Le Centre de Lecture et d'Animations Culturelles (CLAC) a été créé fin 2013. Le CLAC initie les enfants au plaisir de la lecture, étend leurs connaissances générales au travers de divers jeux éducatifs, ouvre leurs yeux sur le monde qui les entoure, tout ceci en passant par des moments ludiques.

Nous remercions du fond du cœur tous les donateurs de livres, jeux de société, matériels sportifs. Grâce à eux, le CLAC peut proposer une diversité d’activités aux enfants.

Le CLAC est ouvert le mercredi après-midi aux enfants du quartier. En période estivale, il ouvre ses portes également le lundi après-midi. L'équipe animatrice, composée de huit volontaires, propose diverses activités telles que de la lecture, des jeux de société, du dessin, des chants, de la danse, du théâtre, du sport, de l'informatique...

« Prendre un enfant par la main » est un programme de soutien à la scolarité d'enfants démunis. Il comprend plusieurs volets :

  • Le parrainage
  • Les visites à domicile : les assistantes sociales et l’équipe du suivi scolaire de AIM visitent les familles régulièrement, afin de mieux appréhender les conditions de vie et d’étude des enfants.

Une grande partie des familles vivent dans une situation de grande pauvreté, sans accès à l'eau potable ni à l'électricité. Peu d'enfants ont un espace dédié à leurs études, souvent il n'y a ni chaise ni table dans l'habitation. La plupart de ces familles vivent en dessous du seuil de pauvreté (737 F CFA par jour soit 1,12 euros selon l'Institut National de la Statistique Côte d'Ivoire, en 2015) et sont dans l'incapacité de scolariser leur enfant sans un soutien extérieur.

Les informations recueillies lors de ces visites à domicile sont transmises aux parrains dans le souci d'une meilleure compréhension de la situation de vie de leur filleul(e).

Nos soutiens

logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens
logo-soutiens